image9.jpg

Qu'est-ce qu'un Portail Web ? (Mise à jour 2023)

24 janvier 2023
Serge Huber

Envie d'en savoir plus sur les portails web ?

Cliquez-ici

 

Qu'est-ce qu'un portail ? 

Il peut y avoir des définitions différentes et très confuses d'un portail, il est donc essentiel de définir clairement ce que signifie un portail. Les portails existent depuis le début du World Wide Web. L'un des premiers portails populaires s'appelait Yahoo! et consistait à proposer des listes de liens sur le Web gérées manuellement. Selon le dictionnaire "Merriam-Webster", un portail est "un site web servant de guide ou de point d'entrée sur le World Wide Web et comprenant généralement un moteur de recherche ou une collection de liens vers d'autres sites classés par thème". Depuis lors, la technologie d'intégration a évolué de manière significative et les portails sont passés d'une liste de liens à des pages complexes à part entière qui regroupent plusieurs applications, contenus et données dans une page d'accueil (et éventuellement des sous-pages).

Une définition moderne d'un portail est la suivante : un site web qui regroupe toutes les informations et applications dont un utilisateur peut avoir besoin et qui lui présente des moyens rapides de recherche, d’accès au contenu ou d'accès aux applications. Les exemples de portails peuvent être des intranets d'entreprise, des extranets d'entreprise, des portails fournisseurs/clients ou un centre de support client. Ces exemples sont loin d'être exhaustifs, et de nouvelles façons d'exploiter les technologies de portail peuvent constamment faire surface.  

  

Quelle est la différence entre un CMS, un portail et une DXP?

Qu'est-ce qu'un CMS ?

CMS gestion de contenu web

Les systèmes de gestion de contenu (CMS) ont une longue histoire. Ils ont commencé comme un moyen de partager des fichiers au sein de petits groupes de personnes dans des bureaux locaux (l'ECM est né de cela) et ont évolué vers des systèmes de gestion de contenu en mode “headless” distribués avec des données très structurées. La gestion de contenu Web (WCM) est devenue incroyablement populaire et offre des fonctionnalités telles que la possibilité de créer, d'éditer et de publier du contenu, de le rendre disponible via des API, d'intégrer le contrôle d'accès et l'authentification unique (SSO), et bien sûr de créer des modèles. Certains des CMS les plus avancés intègrent même la notion de contenu structuré, en utilisant des types de contenu qui peuvent être définis, réutilisés et transformés à l'aide de vues. 

La plupart des gens connaissent les CMS d'entrée de gamme tels que Drupal ou WordPress, mais la plupart des CMS d'entreprise sont moins connus, bien qu'ils offrent des fonctionnalités essentielles dont les utilisateurs quotidiens ont rapidement besoin. Des fonctionnalités telles que la prise en charge d'un grand nombre de sites, de dizaines de langues, des optimisations SEO avancées, des intégrations de réseaux de diffusion de contenu (CDN), et bien d'autres encore, sont rapidement apparues comme des exigences dont les moyennes et grandes entreprises ont besoin.

Malgré tout, le rôle des CMS est centré sur le contenu, et d'autres besoins doivent être satisfaits. Au départ, les serveurs de portail ont été introduits pour y répondre, mais ils ont rapidement été remplacés par un concept plus puissant : la plateforme d'expérience digitale (DXP).

 

Qu'est-ce qu'une DXP ?

DXP plateforme d'expérience digitale

Les Digital Experience Platform sont nées du besoin d'intégrer un grand nombre d’outils différents dans une solution puissante qui pourrait être plus facilement intégrée dans les environnements des clients. En tirant les leçons des intégrations et des déploiements de CMS, un ensemble de fonctions de base a été constamment redéveloppé, et ces fonctions sont devenues petit à petit partie intégrante de l'offre standard des DXP.

Une DXP peut être utilisée pour créer des sites Web qui optimisent l'expérience utilisateur de leurs visiteurs en utilisant la personnalisation, l'agrégation de divers services et d'autres intégrations. Ces sites Web sont excellents pour favoriser la conversion et la satisfaction des clients, contrairement à ce qu'un CMS traditionnel était capable d'offrir.

Les DXP ajoutent aux CMS de nombreuses fonctionnalités qui se répartissent en deux groupes : les intégrations et les données. Les intégrations contiennent toutes les fonctionnalités qui faisaient auparavant partie des "serveurs de portail" ou des "CMS flexibles" et facilitent l'intégration des applications d'entreprise, des systèmes de gestion des actifs numériques (DAM), des systèmes de gestion des informations sur les produits (PIM), de la recherche fédérée, des systèmes de gestion de la relation client (CRM) et du marketing automation. Le volet "données" contient des fonctionnalités issues du monde des plates-formes de données clients (CDP), notamment les bases de données clients, la segmentation et le scoring, l'analytique et, enfin, les fonctionnalités de personnalisation et de test A/B, qui tirent parti de tout cela. 

Les DXP peuvent également être headless ou headful, en fonction des points de contact et des exigences en matière d'expérience d'intégration. Grâce à cette flexibilité, les DXP sont très efficaces pour répondre aux besoins des clients en 2023. 

 

Que contient un portail web moderne ?

portails modernes

Auparavant, un portail était un point d'entrée sur le web qui présentait principalement des applications utilisant une méthode d'agrégation de la logique commerciale. 

Un portail moderne construit au-dessus d'une DXP sera beaucoup plus flexible et bénéficiera directement des fonctionnalités sous-jacentes de la plate-forme pour fournir une solution finale plus rapidement et plus facilement. Dans l'illustration ci-dessus, vous pouvez voir que le portail est un ensemble de customisations de la DXP, ce qui signifie que seules des customisations sont nécessaires pour finaliser le déploiement.

L'expérience utilisateur du portail peut donc inclure la personnalisation, le SSO, les tests A/B, la recherche fédérée, et bien plus encore. Nous présenterons tous les éléments du portail plus loin dans cet article.

 

Les portlets, leurs intentions et pourquoi ils ont échoué

Le concept de portlets est né de la notion de servlets. Les servlets étaient des classes Java capables de traiter une demande d'URL et d'afficher la page HTML complète en réponse. Comme il est rapidement devenu impossible de gérer correctement le HTML directement en code Java, les Java Server Pages (JSP) ont été introduites pour fournir une meilleure expérience de modélisation HTML. 

L'API Java Portlet était une tentative de normalisation du cadre de construction des applications de portlets, qui génèrent des fragments de HTML pouvant ensuite être regroupés dans une page Web. Elles pouvaient également être intégrées à l'authentification, ce qui permettait d'utiliser l'authentification unique pour plusieurs applications backend exposées par le biais de portlets.

Malheureusement, l’API des portlets a mis du temps à évoluer et a été très lentement implémentées par les principaux fournisseurs de serveurs d’applications. Pour cette raison, les capacités des portlets étaient très limitées et le besoin de communication inter-portlets est rapidement devenu un moyen pour les fournisseurs de serveurs d'applications de se différencier et d'être compétitifs. Cependant, cela signifie que les portlets construits pour un serveur d'applications avec leurs extensions personnalisées n'étaient pas compatibles avec un autre serveur, ce qui fait que la vision de pouvoir construire des appstore de portlets indépendants de la technologie sous-jacente ne c’est jamais réalisée

Dans le même temps, les vendeurs de CMS tels que Jahia ont commencé à implémenter des fonctionnalités de portail (en intégrant des framework tels qu'Apache Pluto) dans leurs solutions, ce qui s'est avéré une intégration beaucoup plus intéressante que de faire le contraire, à savoir intégrer un CMS dans un logiciel de portail. Cependant, la complexité de la construction des portlets par rapport à l'utilisation des JSP et des actions personnalisées a prouvé une fois de plus que l'API des portlets était en difficulté.

Aujourd'hui, les applications React interagissant avec des API REST ou GraphQL ont complètement remplacé le besoin de portlets. De plus, plusieurs stacks technologiques peuvent être utilisées et intégrées pour permettre de fournir des solutions finales sans avoir à changer complètement de stack. Le grand standard devient l'API au centre de la solution, et cela peut même être une API REST ou GraphQL, ou les deux !

 

Une interface utilisateur moderne pour les applications existantes / des expériences numériques optimisées

L'un des aspects positifs de la construction de portails en 2023 est qu'elle permet aux intégrateurs de créer des interfaces utilisateur modernes à l'aide de technologies telles que React, Angular et Vue pour les systèmes existants. Le secteur du tourisme en est un très bon exemple, car de nombreux systèmes existants ont des interfaces utilisateur très anciennes et obsolètes, qui peuvent simplement être réexposées sous forme de services REST ou GraphQL, puis utilisées par des interfaces utilisateur modernes. La création d'un nouveau portail consiste alors essentiellement à rassembler le tout en une expérience web cohérente, capable de s'adapter aux écrans de bureau et aux écrans mobiles tout en offrant une convivialité bien supérieure à celle des anciens systèmes. 

Il est par exemple étonnant que vous puissiez utiliser des interfaces utilisateur très modernes pour réserver une voiture de location et que, lorsque vous arrivez pour la récupérer, les employés utilisent encore des terminaux ASCII et des imprimantes matricielles. Tout cela est désormais intégré et permet également aux différents composants d'évoluer séparément, en conservant la stabilité des API. 

L'exposition de ces composants anciens sous forme d'API modernes permet également d'automatiser les tests de ces interfaces, ce qui donne une meilleure visibilité de la qualité globale de la solution.

 

Caractéristiques du portail moderne basé sur une DXP

Dans cette section, nous examinons les composants essentiels d'un portail. Combinés ensemble, ils permettent de fournir des fonctionnalités de portail modernes.

 

Authentification, rôles en direct SSO

En raison de la nature des portails : donner accès à des informations et des services spécifiques à un utilisateur spécifique, la gestion de l'authentification revêt une grande importance dans les cas d'utilisation des portails.

Authentification, rôles en direct SSO

Un élément central du portail a toujours été l'authentification par signature unique (SSO) et sa capacité à reconnaître les utilisateurs à travers plusieurs systèmes différents et à fournir d'excellentes expériences authentifiées. Une bonne solution de portail prendra en charge plusieurs technologies SSO telles que SAML, LDAP ou OAuth.

L'utilisation de ces technologies permet aux développeurs de portails d'offrir une expérience transparente aux utilisateurs de portails à travers une grande variété de systèmes backend, ainsi que d'unifier les expériences grâce à la personnalisation ainsi qu'aux technologies de test A/B.

 

Contenu rédactionnel

interface d'édition CMS Jahia

Un portail moderne permet également l'intégration directe de contenu éditorial, provenant généralement d'un CMS (intégré ou non). Cela permettra d'enrichir l'expérience des utilisateurs en leur fournissant des informations susceptibles d'expliquer certaines parties du portail, de présenter de nouvelles fonctionnalités, de présenter du matériel de formation, etc. Combiné à la personnalisation, le contenu éditorial peut constituer une partie très importante de l'expérience des utilisateurs du portail. Certains portails peuvent inclure des moyens très basiques de gestion du contenu éditorial, tandis que d'autres peuvent s'appuyer sur un DXP ou un CMS pour offrir un ensemble plus complet de fonctionnalités. Les solutions haut de gamme intègrent pleinement le DXP ou le CMS dans la solution de portail afin d'offrir une expérience d'édition et de publication transparente.

 

Agrégation de sources de contenu

agrégation de contenu

Les portails permettent l'agrégation de diverses sources de contenu, qu'elles soient statiques ou dynamiques. Grâce aux possibilités d'intégration d'une DXP, il sera possible de faire apparaître des données provenant de toutes sortes de sources, qu'il s'agisse d'un système de gestion de la relation client (CRM), d'un système de gestion électronique des données (GED), d'un système de planification des ressources de l'entreprise (ERP), d'un système de chaîne d'approvisionnement et de fabrication (SCP), de plateformes de données clients (CDP) et de bien d'autres encore. Le portail permettra aux utilisateurs finaux de regrouper toutes les informations sur un seul écran, ce qui leur facilitera le suivi ou la prise de décisions sur la base des informations présentées dans le portail.

 

Composants avec logique personnalisée - intégrations externes

intégrations externes

Un portail permettra le développement de composants qui intègrent leur propre logique métier, permettant ainsi des intégrations plus puissantes avec des systèmes externes. Ces composants devraient aussi idéalement être faciles à développer, à tester et à déployer pour rendre les intégrateurs plus productifs et capables de répondre plus rapidement aux demandes des clients. Ces composants devraient également être construits à l'aide de frameworks modernes tels que React, Next.JS et GraphQL. Tous ces composants doivent pouvoir fonctionner facilement avec toutes les fonctionnalités du portail (SSO, recherche fédérée) pour tirer parti de l'ensemble de la plateforme et doivent également être en mesure d'augmenter la fonctionnalité globale. Par exemple, un composant personnalisé qui s'intègre à un référentiel de contenu existant (en utilisant CMIS par exemple), doit pouvoir s'intégrer à l'interface utilisateur de recherche et de sélection de contenu ainsi qu'aux fonctions de publication, de contrôle d'accès et d'authentification.

 

Extension de l'API

API extensions

Un portail peut exposer des informations par le biais d'une interface utilisateur, mais il peut également exposer et utiliser des API pour ce faire. Un portail se connecte généralement à des API pour récupérer, rechercher et gérer les informations provenant d'autres systèmes, et les réexpose de manière agrégée via sa propre API, ce qui facilite par exemple l'offre de services tels qu'une API de recherche fédérée. En outre, le portail peut permettre aux intégrateurs d'étendre directement l'API du portail pour fournir des services plus agrégés, en offrant des solutions similaires à celles des passerelles API

 

Recherche fédérée

recherche fédérée

La recherche fédérée permet d'agréger les informations provenant de plusieurs sources en une seule expérience utilisateur. À l'aide d'une interface de recherche unique, les utilisateurs peuvent effectuer des recherches dans un vaste ensemble de données diverses. Il est donc logique d'en faire la surface des portails, ce qui permet de rechercher des informations complexes de manière simple et transparente.

 

Personnalisation

personnalisation du contenu web

Un portail devrait toujours contenir un certain niveau de personnalisation, surtout lorsqu'il est associé à une authentification unique (SSO). Le fait d'avoir des utilisateurs reconnus permet d'extraire des données plus pertinentes pour l'utilisateur actuel, par exemple en récupérant une liste de clients actuels dans un CRM que l'utilisateur est chargé de gérer, ou en présentant des données RH. Chaque application intégrée peut utiliser le contexte du portail pour faire apparaître des fonctionnalités, du contenu et des données qui sont plus pertinents pour l'utilisateur. 

Les portails avancés peuvent pousser la personnalisation encore plus loin, en modifiant la liste des applications et le contenu éditorial présenté en fonction de modèles comportementaux d’utilisateurs, de la localisation ou d'autres critères tels que les objectifs atteints. Les tests A/B pourraient également être très intéressants à prendre en compte pour tester différentes expériences de portail et déterminer celles qui sont les plus efficaces pour les utilisateurs du portail. 

 

Jahia DXP comme solution de portail

Jahia Solutions structure

Comme vous pouvez le constater, les exigences d'un portail moderne peuvent être assez complexes, ainsi qu'exigeantes. Il est très judicieux de construire des solutions de portail à l'aide de DXP, car il s'agit de plates-formes flexibles qui fournissent la plupart des éléments nécessaires dès le départ. Dans les DXP, vous pouvez choisir soit des DXP composables, où tout le travail d'intégration des fonctionnalités est laissé aux intégrateurs, soit des DXP ouvertes qui fourniront une solution entièrement pré-intégrée. Jahia fait partie de la deuxième catégorie, mais il ne sacrifie pas cette intégration à la flexibilité, car il est possible de personnaliser un grand nombre d'interactions entre les systèmes, en particulier du côté de la CDP, où il est basé sur une solution entièrement open-source (Apache Unomi). 

Jahia est donc une solution parfaite pour la création de portails. Si vous souhaitez en savoir plus, voici quelques ressources :

Serge Huber
Author : Serge Huber

Serge Huber est co-fondateur et directeur technique de Jahia. Il est membre de l'Apache Software Foundation et président du comité de gestion du projet Apache Unomi, ainsi que co-président de l'OASIS Customer Data Platform Specification.

Envie d'en savoir plus sur les portails web ?

Cliquez-ici
Retour